Ils sont passés par là

INAUGURATION DE LA MAISON JEAN FERRAT, Mars 2013

Au cœur d’Antraïgues,  » Entrez, vous êtes chez l’ami Ferrat » par Charles Silvestre

(article paru dans l’Humanité du 15 Mars 2013)

« La Maison Jean-Ferrat a été inaugurée mardi dans le village ardéchois par son épouse Colette, entourée d’amis, d’artistes et de citoyens de la commune. Un lieu où tous les passionnés du poète se sentiront chez lui. Et chez eux.

«Mon palais – quatre planches –, une estrade, la foule assemblée, et je vous dis “Entrez”. » Ce mardi 12 mars 2013, à Antraigues, ces simples mots s’affichent sur la banderole d’inauguration de la Maison Jean-Ferrat, ouverte au public depuis mercredi. C’est un coup de cœur accompli, au terme d’un travail de trois ans, depuis la disparition de Jean Ferrat, par sa famille réunie, ses amis, citoyens, artistes, et la grâce de Colette dont l’idée et la détermination resteront comme un message d’amour du couple.

La Maison Jean-Ferrat d’Antraigues n’est pas un palais, ce n’est pas sa maison, c’est la maison pour tous de Ferrat. La maison où ceux qui l’aimaient, l’admiraient, qui tentaient d’apercevoir, de son vivant, son domicile, ou qui, après sa mort, déposaient des petits cailloux-messages sur sa dernière demeure peuvent désormais entrer à volonté pour pénétrer son parcours. Sur la bien nommée place de la Résistance, la bâtisse à trois étages s’intègre dans le village de pierres. La véranda d’accueil s’avance vers le visiteur. Sur le verre, Jean est nonchalamment posé près d’un châtaignier. Au mur Ernest Pignon-Ernest le représente une veste jetée sur l’épaule, à la Rimbaud. Au fond : la grande exposition « Jean des encres, Jean des sources ». Au premier étage : le piano où il composait, l’écoute sous casque audio, en série, où l’on peut faire le tour des chansons. Au deuxième, le bureau, la bibliothèque d’un grand lecteur et la guitare. Au-dessus, sous la charpente, un balcon de bois intérieur avec une cellule vidéo. Inauguration sans discours. On parle plutôt. Colette ouvre le bal : « Je voudrais que ce lieu de résidence, d’événements artistiques, de conférences, dure longtemps. »

016-inaugurationClarisse, la nièce, invite avec Pierre, le frère, à « s’ouvrir à tous les horizons ». François Perrin, l’ami, n’en revient pas d’avoir rencontré ici Roland Leroy, l’ancien directeur de l’Humanité. Les élus, Hervé Saulignac, président du conseil général, Sabine Buis, députée, Michel Pesenti, maire, invoquent la fierté pour l’Ardèche d’être le pays de Ferrat. Gérard Meys, le compagnon de cinquante ans, ferme la marche avec des mots que l’on n’oublie pas : « Quand l’un était abattu, l’autre n’était pas battu, il était battant. » Et la chanson ? Celles de l’auteur-compositeur-interprète sont dans les haut-parleurs pendant que, comme toujours ici, on trinque généreusement.

Même esprit l’après-midi, sur la scène de la salle des fêtes. Pas de récital. Chansons de paroles, titre du festival de Barjac que Ferrat parrainait et dont le maire, Édouard Chaulet, est présent. Jacques Boyer est le Monsieur Loyal des enchaînements. Des jeunes du pays ouvrent le gala et le fermeront par un bal. Natacha Ezdra reprend, avec Dominique Dumont, Ma môme ; Véronique Estel chante pour sa mère, Christine Sèvres, Tu es venue ; Daniel Lelong, le galeriste, surprend avec C’est beau la vie d’une voix de torrent ; le Nuit et Brouillard de Francesca Solleville, bouleverse ; Guy Thomas raconte une histoire d’Allemands et de Français inracontable ; Bernard Joyet ne rate pas le licencieux ; et enfin, le grand Paco Ibanez chante l’amour de Lorca, de Neruda, et avec tous, dans cette salle bondée, « la plus belle chanson du monde » : le Temps des cerises. Le « souvenir que l’on garde au cœur », c’est lui, Jean. Entrez dans la maison de Ferrat… »

 

 


SPECTACLES

 

MERCI JEAN,  Francesca SOLLEVILLE et François MARTHOURET, Nathalie FORTIN au piano, à l’occasion des cinq ans de la disparition de Jean Ferrat en mars 2015.

 

GUY THOMAS – JOSETTE JAGOT

Avec Guy Thomas, qui fut son parolier et son ami, Josette Jagot, chanteuse, Robert Verguet au piano, Armelle Verguet au saxophone et à la clarinette et Michel Desbordes à la guitare basse et également chanteur (mars 2016).

libertaires (2)

LIBERTAIRES – Jean-Louis TRINTIGNANT, Daniel MILLE et Grégoire KORNILUK

Spectacle de poésie et de musique autour des œuvres de trois poètes libertaires: Robert Desnos, Jacques Prévert et Boris Vian, août 2014.

PACIFISTE INCONNU, Création de JeHan & Lionel Suarez autour du répertoire connu et inconnu d’Allain Leprest  (14 août 2015).

 

CHORALES DIAPASON et MELI MELODIE

« Diapason », chorale de Valréas, rend hommage à Jean Ferrat sous la houlette de leur chef de chœur Yvon Brahic, mars 2014 et mars 2017.

Sous la baguette de Anne-Laure Chollet-Gazulla et accompagnée par leurs musiciens, les choristes de Méli Mélodie, chorale du pays de Montfaucon en Haute Loire, sont venus nombreux sur la place de la Résistance, juin 2017.

 


 

EXPOSITIONSernest3

CEUX de la poésie vécue – ERNEST PIGNON-ERNEST, été 2017

Cet été, Antraïgues a pu accueillir Ernest Pignon-Ernest, pionnier de l’art urbain, et son hommage à 19 poètes insoumis, « Ceux de la Poésie vécue ». L’exposition a été lancée, en présence de l’artiste, le 8 juillet par une projection en plein air du documentaire « Se torno (Si je reviens), Ernest Pignon-Ernest e la figura di Pasolini ». Nous remercions Ernest Pignon-Ernest, son complice, le poète André Velter, l’écrivain Sophie Nauleau et l’immense guitariste flamenco Pedro Soler de ces belles journées d’art, de poésie, de musique et de rencontres. Nos remerciements s’adressent également à André Siegel, Danielle Entressangle, Yvette Ollier-Pignon, Ti Yan Wong, Marie-Christine Saussac et à la Galerie Lelong.

 

QUAND LES POÈTES N’ONT PAS DISPARU, exposition photo de Rémi LE BRET et présentation de son livre « Allain Leprest, Un chemin de tempête », été 2015

L’objectif du photographe Rémi le Bret a suivi l’auteur et interprète Allain Leprest sur scène et jusqu’à dans son atelier de peintre. Une occasion d’évoquer  les chemins croisés de Jean Ferrat et Allain Leprest dont les rencontres au fil des décennies ont donné naissance à sept chansons.

 

FÊTONS LES POÈTES AVEC JEAN FERRAT

Exposition de nos archives à la Médiathèque Jean Ferrat d’Aubenas, présentée dans le cadre du 17e printemps des poètes et de son thème de l’insurrection poétique. L’exposition avait été clôturée par un concert de Jean-Marie Audibert et de ses élèves de la Nouvelle Ecole de musique d’Aubenas, avec la participation de Didier Lecerf (printemps 2015).

 


CONFÉRENCES IMG_2018

 

RENCONTRE AVEC PIERRE RABHI,

Au-delà des frontières, les enseignements de ce précurseur en agroécologie ont su convaincre, comme le colibri de la fable, un nombre toujours grandissant de personnes en quête d’un mode de vie respectueuse de notre planète et de ses peuples. La Maison Jean Ferrat remercie Pierre Rabhi, Sébastien Bariot et Gabin Aymard de leur participation, juillet 2017.

 

 

Conférences estivales de CHARLES SILVESTRE, journaliste et ancien rédacteur en chef de l’Humanité

LA VICTOIRE DE JAURÈS, conférence à l’occasion du centenaire de la mort de Jean Jaurès, le 31 juillet 2014.

AU ‘JE SUI CHARLIE’ RÉPOND UN  ‘JE SUIS JAURÈS’, juillet 2015.

MANIFESTE DES ŒUVRIERS, Conférence au sujet du manifeste co-écrit avec le psychiatre Roland Gori et le musicien Bernard Lubat, Août 2017.

 

ARAGON, UN DESTIN FRANÇAIS, conférence de Pierre JUQUIN

Ancien député et Porte-Parole du PCF, Pierre Juquin a lié son travail de biographe à une réflexion sur les rêves, les erreurs et la chute des idéaux communistes tout au long du XXe siècle et a partagé avec nous ses inquiétudes et espoirs face à l’état actuel du monde, Juin 2015.

 

LA CRÉATION DE ‘JEAN DES ENCRES, JEAN DES SOURCES’, Conférence de François DERQUENNE

Dans le cadre de cette conférence tenue en juillet 2016, François Derquenne avait retracé la création de cette exposition, inaugurée en 2004 en présence de Jean Ferrat. D’abord conçu pour l’itinérance, l’hommage à l’artiste et son œuvre a intégré la Maison Jean Ferrat en 2013. François Derquenne est aujourd’hui directeur des affaires culturelles à Douchy-Les-Mines, juillet 2015.


 

ATELIER D’ÉCRITURE DE CHANSON avec Thomas PITIOT 

Deux jours de stage et un concert de Thomas au Podello, juillet 2014.


 

PROJECTIONS DÉBATS
JE SUIS MON VILLAGE, Documentaire de Chantal Guillaume, en présence de la réalisatrice et d’Alain Coste, maire de Saint Julien du Serre.
LA VIEILLE DAME INDIGNE de René Allio d’après Bertolt Brecht, musique du film de Jean Ferrat, projection en présence des cinéastes Jean-Pierre DANIEL et Che-Yan WONG, septembre 2014.
AU FIL D’ARIANE de Robert Guédiguian, avec Ariane Ascaride et Jean-Pierre Darroussin, projection en avant-première en Juin 2014.

VIVRE SA VIE, FILM EN DOUZE TABLEAUX
de Jean-Luc Godard, avec Anna Karina, Sady Rebbot,  … et Jean Ferrat au juke-box! Projeté en prélude d’une rétrospective de la Nouvelle Vague dans le cadre des rencontres du cinéma d’Europe, novembre 2014.
J’AI RENCONTRÉ UN PAYS, portrait documentaire de Camp de base Productions/ France3, en présence du réalisateur Thierry Gerberon, avant-première, octobre 2016.

 

… et dans le cadre du CINÉMA AU VILLAGE – CINÉMA SOUS LES ÉTOILES

en partenariat avec la Maison de l’Image, la  mairie d’Antraïgues, le Parc des Monts d’Ardèche et la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

LES HÉRITIERS, Comédie dramatique de Marie-Castille Mention-Schaar avec Ariane Ascaride, Ahmed Dramé; la métamorphose d’une classe en difficulté lorsqu’elle participe à un concours sur la Résistance et la Déportation, avril 2015.

LE SEL DE LA TERRE, documentaire de Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado sur la vie et l’œuvre du photographe brésilien Sebastião Salgado, juin 2015.

MUSTANG, Production franco-turque remarquée et premier long métrage de la réalisatrice Deniz Gamze Ergüven. Cinq sœurs, animées par un même désir de liberté, détournant les limites qui leur sont imposées, octobre 2015.

JACK ET LA MÉCANIQUE DU CŒUR, film d’animation français de S. Berla et M. Malzieu, musique du film par Dionysos, avec les voix de Grand Corps Malade, Arthur H, Olivia Ruiz, Cali, Jean Rochefort…  en plein air, été 2015.DSC_0032

LES GÉNIES DE LA GROTTE CHAUVET, documentaire qui restitue le chantier de reconstitution. Projection en présence de Dominique Baffier (préhistorienne et ancienne conservatrice de la grotte ) et du réalisateur Christian Tran, août 2015.

NOUS TROIS OU RIEN, film autobiographique du comédien Kheiron sur le périple de sa famille en fuite des autorités iraniennes jusqu’une cité parisienne, février 2016.

NO LAND’S SONG, documentaire musical sur la situation des femmes et plus particulièrement sur les chanteuses en Iran. La projection a été accompagnée de quelques documents des archives de la Maison Jean Ferrat, avril 2016.

AVRIL ET LE MONDE TRUQUÉ d’après Tardi, Prix Jacques Prévert et Cristal du long métrage du Festival du film d’animation d’Annecy. En plein air, été 2016.

SUR QUEL PIED DANSER, comédie sociale tournée à Romans-sur-Isère, plein air, été 2016.

L’ODYSSÉE, film sur la vie et l’œuvre du commandant Jean-Yves Cousteau, décembre 2016.

NERUDA de Pablo Larrain, projection suivie de lectures bilingues de Véronique Estel et Madeleine Loubet de poèmes extraits des Vingt poèmes d’amour  et de la Centaine d’amour de Pablo Neruda, février 2017.

LA CIGALE, LE CORBEAU ET LES POULETS Comédie documentaire d’Olivier Azam, avec la bande de La Cigale et les habitants de Saint-Pons-de-Thomières, Mars 17.

LA LA LAND, Comédie musicale américaine de Damien Chazelle, projection sous les étoiles, plein air, été 2017.


 

THÉÂTRE LA FEMME DU BOULANGER, d’après Marcel Pagnol et Jean Giono

Théâtre en plein air sur la Place de la Résistance par la Compagnie Baudrac & Co. (août 2016)

 

NOUS REMERCIONS

…Michel Lamidon et Jean-Louis Muller de leur présence et de la mise à disposition de leurs belles photos

…les correspondants du Dauphiné Libéré et de la Tribune, Céline Wasson, Nadtee Etienne et Armand Saussac.

… les élus de la commune d’Antraïgues ainsi que Gérard, Max et Sébastien pour leur aide logistique.

Crédit photo: Michel Lamidon, Jean-Louis Muller, Nadette Etienne, Marc Bontemps, Maison Jean Ferrat.